Blog immobilier

Retrouvez sur le blog d’IMMOTOP.LU toutes les actualités immobilières du Luxembourg et de la Grande-Région. Conseils, astuces, guides … Que votre projet immobilier soit pour la construction, la rénovation, l’achat/vente ou la location, toutes les infos pratiques sont ici !

09 septembre 2016

Tout savoir sur le crédit immobilier au Luxembourg

#
A l’heure où les taux des prêts immobiliers n’ont jamais été aussi bas, il est temps de faire le point. Vous envisagez de construire, de rénover ou d’étendre votre logement ? Vous cherchez un financement pour investir dans l’immobilier ou vous offrir une résidence secondaire ? Avant de vous lancer, vous devrez certainement passer par la case Banque pour estimer le montant du prêt que vous pouvez contracter. IMMOTOP.LU récapitule pour vous tout ce qu’il faut savoir sur le crédit immobilier.

Construire son plan de financement immobilier

Lors du premier rendez-vous avec votre banque ou votre courtier en crédit immobilier, vous allez :

  • Présenter votre profil : crédit à contracter seul ou à deux, type de contrat(s) de travail, salaire(s) et entrée(s) d’argent …
  • Détailler votre projet : achat d’une maison ou d’un appartement, investissement locatif, tarif estimé du projet ou prix d’achat, …
  • Exposer vos possibilités de financement : apport personnel, crédit(s) en cours, durée de l’emprunt …

A travers ces informations, la banque ou le courtier va analyser votre potentiel d’emprunt et d’endettement, après quoi vous pourrez discuter des possibilités de financement selon les différents types de prêt.

Choisir la formule de son prêt immobilier

Il existe 3 grandes formules de prêt immobilier :

  • Prêt à taux fixe : il s’agit de l’emprunt le plus sûr dans le sens où vous avez la garantie du tarif de vos mensualités sur toute la durée du prêt. Votre taux ne dépendra pas des marchés financiers. L’avantage est d’avoir un taux qui n’augmentera pas, mais l’inconvénient est que si les fluctuations des marchés financiers sont favorables, vous auriez pu bénéficier d’un taux plus faible à date. Notez aussi que le taux fixe peut-être plus élevé que d’autres formules, et que vous devrez probablement payer une pénalité à votre banque en cas de remboursement anticipé.
  • Prêt à taux variable : celui-ci dépend des marchés financiers. Vos mensualités dépendront donc des fluctuations enregistrées. En général, le taux de ce prêt est plus bas que le prêt à taux fixe, mais il varie ensuite sans vous donner de garantie sur le tarif mensuel. Par contre vous pourrez réaliser des remboursements anticipés sans payer de pénalité (à vérifier quand même avec votre banquier).
  • Prêt à taux révisable : cette formule diffère selon les banques. L’idée est de vous garantir un taux fixe pendant les « X » premières années. Ensuite, selon la banque, vous pourrez à nouveau choisir la formule de prêt, ou vous terminerez avec un taux variable jusqu’à la fin de la période de votre emprunt. Notez que si les taux augmentent pendant la première partie de votre prêt, vous risquez de revoir votre contrat avec un taux plus élevé. Ou à l’inverse, bénéficier d’un taux plus faible dans le meilleur des cas.
Votre interlocuteur financier pourra vous conseiller au mieux selon votre situation personnelle et votre projet. Certaines banques peuvent élargir la gamme de formules, rapprochez-vous de votre conseiller pour étudier toutes les possibilités d’emprunt avec lui. Dans tous les cas, prenez le temps d’analyser et de comparer toutes vos propositions de financement. Vous ne devez plus avoir de questions au moment de signer votre contrat.

Découvrez la semaine prochaine la suite de cet article : garanties et assurances autour du prêt immobilier, avantages fiscaux et aides de l’Etat.

En attendant, découvrez la calculatrice de crédit immobilier de notre partenaire ING.


Autres articles récents :
La recherche immobilière aussi fait sa rentrée !
L'éternel débat : maison ou appartement ?