Blog immobilier

Retrouvez sur le blog d’IMMOTOP.LU toutes les actualités immobilières du Luxembourg et de la Grande-Région. Conseils, astuces, guides … Que votre projet immobilier soit pour la construction, la rénovation, l’achat/vente ou la location, toutes les infos pratiques sont ici !

13 mai 2019

Les plantes d’intérieur, alliées de votre santé

#

De tout temps, les plantes ont accompagné la vie des hommes car elles répondaient à leurs différents besoins (alimentaire, de protection, de santé ou comme interaction avec les autres). On les retrouve, à présent, à l’intérieur des habitations comme ornement ou décoration. Or, certaines d’entre elles peuvent avoir d’autres vertus et devenir un atout pour la santé.

D’après certaines études, l’air de notre intérieur est plus pollué que celui de l’extérieur. En effet, il est constitué de produits toxiques et de matériaux (de revêtements de sols, de murs et peintures) non respectueux de l’environnement. A faible dose, ils peuvent générer des allergies, des maux de tête et à plus forte exposition, ils peuvent avoir des effets cancérigènes.

Pour y remédier, des plantes peuvent être installées afin d’assainir votre foyer. Tour d’horizon de ces dix végétaux du quotidien qui nous sauvent la vie !

L’Aglaonema est une plante touffue et facile à entretenir. Elle efface les effets du formaldéhyde, benzène et toluène (peintures, colles, détachants, bois).

L’Anthurium est très esthétique avec ses fleurs rouges. Elle est recommandée pour lutter contre les effets du xylène et de l’ammoniac présents dans les produits ménagers.

Le Chamaedorea est un palmier nain qui demande peu de soins. Cette plante absorbe l’ammoniac, le benzène, le formaldéhyde et le xylène.

Le Chlorophytum dite plante araignée est des plus robustes. Il contribue à une meilleure oxygénation et absorption des produits toxiques et du monoxyde de carbone.

Le Dracaena se caractérise par des touffes de feuilles longues qui permettent la dépollution de l’atmosphère.

Le ficus benjamina appelé aussi figuier pleureur présente bien avec son allure légère et son beau feuillage. Il absorbe le formaldéhyde, le xylène et l’ammoniac.

Le ficus elastica est la plante d’intérieur par excellence. Elle produit beaucoup d’oxygène et réduit les effets de l’ammoniac, du toluène et du xylène.

Le hedera ou lierre est vivifiant et résistant à la sécheresse. Il absorbe le benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène ou encore le xylène qui proviennent des peintures, encres, matières plastiques et détergents.

Le philodendron est de culture facile. Il oxygène bien l’atmosphère. Il réduit l’effet du formaldéhyde (bois agglomérés, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, produits ménagers).

Le scindapsus est cultivé en suspension ou sur un tuteur. Il permet d’humidifier l’atmosphère trop sèche et absorbe les polluants des matériaux de décoration.

Provenant de forêts tropicales d’Amérique, le spathiphyllum est une plante élégante avec ses fleurs blanches qui peuvent fleurir toute l’année. Elle neutralise les polluants des matériaux de décoration, des produits ménagers et des fumées de tabac.