Dossiers immobiliers

Retrouvez dans les dossiers immobiliers d’IMMOTOP.LU les articles des professionnels de l’immobilier qui souhaitent partager des informations liées à leurs services, activités, événements …

Dossier immobilier

Property Token révolutionne l’investissement immobilier

#
Property Token : « Digibrixx s’adresse à tous les investisseurs désireux de profiter du dynamisme de l’immobilier luxembourgeois »

Avec sa marque Digibrixx, Property Token révolutionne l’investissement immobilier au Luxembourg en le rendant accessible à tous les investisseurs, petits et grands. Pour ce faire, l’entreprise s’appuie sur les atouts de la technologie blockchain et la création de briques digitales adossées à des biens immobiliers bien concrets. Toutes les précisions avec l’équipe de Property Token.

Property Token est une entreprise luxembourgeoise ?

Property Token est effectivement une entreprise luxembourgeoise. Elle a été créée à l’initiative de plusieurs professionnels de l’immobilier, de la finance et de la technologie blockchain qui œuvrent sur le marché grand-ducal. Ses partenaires sont tous des experts reconnus dans leurs métiers :  BIL, Crea Haus SA, Espace Invest, Real2digital Sàrl, Tokeny, INNO.

Avec votre marque Digibrixx, vous annoncez « démocratiser l’investissement immobilier ». Qu’entendez-vous par là ?

Nous mettons à profit la blockchain qui permet de fractionner un actif financier en un nombre infini de parts. Avec Digibrixx, nous fragmentons un bien immobilier, bien concret, en de petites briques digitales. Plus le nombre de briques est important plus les briques sont accessibles en termes de coût. Cela permet donc à des particuliers d’investir dans des projets immobiliers d’envergure, sans pour autant disposer de gros moyens. Selon les projets, l’investissement sera plus ou moins important, bien entendu, mais l’on parle bel et bien d’investissements de quelques milliers d’euros. C’est en cela que Digibrixx démocratise l’investissement immobilier.

Cette digitalisation a-t-elle d’autres avantages, au-delà des aspects purement financiers ?

Les avantages sont multiples. Lors du processus d’investissement, l’investisseur n’a pas forcément besoin d’entamer des démarches et des négociations avec sa banque pour obtenir un crédit. Il économise donc du temps et de l’argent, surtout que les frais sont réduits. Son investissement effectué, il n’a plus à se soucier de quoi que ce soit. La gestion du bien dans lequel il investit est systématiquement confiée à un professionnel de l’immobilier. Il peut être d’autant plus serein que le promoteur du bien « digitalisé » investit également dans l’opération. C’est donc dans son intérêt de tout mettre en œuvre pour que l’opération soit profitable.

Digibrixx ne s’adresse qu’à de petits investisseurs ?

Pas uniquement. Compte tenu de ses spécificités, Digibrixx s’adresse à tous ceux qui souhaitent profiter du dynamisme de l’immobilier luxembourgeois. Notre solution peut intéresser un frontalier qui désire faire fructifier un petit capital comme le dirigeant d’une PME qui veut se constituer un complément de retraite. Mais le détenteur d’un patrimoine important peut également choisir Digibrixx pour diversifier et sécuriser ses actifs, par exemple.

Expliquez-nous la procédure d’investissement qui débute sur internet.

Sur le site de Digibrixx, l’internaute a accès aux différents projets d’investissement immobiliers dans lesquels il peut investir. Chacun des projets est présenté en détails. Le pourcentage de fonds déjà levé est affiché, ainsi que la durée de l’investissement et une estimation de la performance annuelle est indiquée. Si l’un des projets retient son attention, il lui suffit de cliquer sur le bon de souscription disponible. Il est alors mis en relation avec le promoteur qui est son interlocuteur direct et mis en contact avec la BIL qui est notre partenaire financier. C’est elle qui se charge d’émettre les titres digitalisés, autrement dit les tokens. Toute la procédure est très simple et transparente.

Comment sont sélectionnés les projets d’investissement ?

Les projets nous sont soumis par des promoteurs qui ont fait le choix de commercialiser l’un ou l’autre de leur produit immobilier via notre marque. Les biens sont systématiquement audités et sélectionnés par les experts de Digibrixx, issus de l’immobilier. Seuls les plus pertinents et les plus prometteurs en termes de rentabilité, sont mis en ligne. Notre priorité est toujours de faire en sorte que les investisseurs réalisent de belles opérations. Ces projets qui peuvent être des espaces commerciaux, des bureaux ou bien encore des résidences, sont toujours situés au Luxembourg.

Vous dites qu’une estimation de la performance est toujours précisée. Donnez-nous un exemple.

Pour notre premier projet qui porte sur l’immeuble Brahms, la performance annoncée est de 4.25% par an pour un investissement de 10.000 euros sur 12 ans. Il s’agit d’une estimation et non pas d’un engagement ferme. La performance peut donc être meilleure mais également moindre. Le risque zéro n’existe pas même si le marché immobilier luxembourgeois a fait la preuve de sa solidité et de son dynamisme. Nous sommes très transparents sur ce point car nous sommes bien conscients que nous ne nous adressons pas forcément à des investisseurs avisés. Au registre de la performance, il est également important de savoir que l’argent investi est mis à profit par le promoteur pour créer un effet de levier visant à financer l’opération immobilière. Une démarche qui participe, dès le départ, à consolider le rendement.

Que se passe-t-il à l’issue de la période d’investissement ?

Dès lors que le projet d’investissement s’est déroulé dans de bonnes conditions, l’investisseur récupère son investissement initial, la plus-value réalisée sur la vente du bien ainsi que sa part sur les loyers perçus, déduction faite des charges et des frais afférents au programme Digibrixx. Tout simplement.

Toutes les opérations se font en ligne, sur internet ?

Pour l’heure, les cadres légaux et réglementaires luxembourgeois et européens visant les actifs digitaux (security tokens), ne le permettent pas encore. Mais dès lors que la législation aura évolué et l’autorisera, nous lancerons une plateforme digitale qui permettra aux investisseurs de vendre, d’acheter et d’échanger leurs tokens, en toute sécurité, sur internet. Cela dit, Digibrixx s’inscrit, bien évidemment, dans un cadre légal bien défini qui repose sur un véhicule de titrisation régi par la loi luxembourgeoise du 22 mars 2004.

(propos recueillis de Laurent OLMEDO et Frederic REICHLING  pour Property Token par David BISCEGLI pour IMMOTOP.LU)

>>> Pour tout savoir : digibrixx.lu